L'éditorial de Décembre

L'ARBRE DE NOËL (son origine}

Il est devenu partie intégrante de nos fêtes de Noël.

On a de plus en plus de mal à imaginer un Noël sans lui.

Il égaye nos foyers et fascine nos enfants.

Il faut sans doute un certain temps avant qu'il ne soit bien droit dans son pied. C'est alors que nous pouvons nous installer dans le canapé et nous réjouir de notre succès.

Et nous voilà à fixer les guirlandes électriques et lorsqu'on les branche, pas de lumière.

Il faut chercher d'où vient le court-circuit !

Ce sapin qu'on a fini par garnir, que vient-il faire dans nos fêtes de Noël? La coutume remonte au VIIIème siècle.

A cette époque, un moine bénédictin du nom de Boniface était venu d'Angleterre pour initier les peuplades germaniques à la foi chrétienne.

Or, un jour de décembre, il vit sous un chêne un groupe de personnes qui allait offrir un enfant en sacrifice à leur dieu.

D'un geste résolu, il leur arrache l'enfant des mains et abattit l'arbre.

A l'ombre de cet arbre avait poussé un petit sapin.

Il le coupa aussi et le remit à ces personnes comme symbole de la vie.

Il l'appela l'arbre de l'enfant Jésus.

Dans diverses chroniques du moyen âge, on fait mention de l'arbre de Noël.

On sait aussi, que le réformateur Martin Luther abattit en décembre 1540, un sapin et le plaça à l'intérieur de sa maison. L'arbre à feuilles persistantes lui rappela que la vie continue, même en hiver, quand le reste de la nature semble morte.

Il fixa un certain nombre de petites bougies à ses branches et les alluma.

Pour lui cela signifiait que Jésus, la lumière du monde, était le bienvenu dans son foyer.

D'Allemagne, la coutume de l'arbre de Noël s'est répandue dans d'autres pays du monde. Sa popularité ne cesse de grandir, on le voit aujourd'hui jusque dans les rues de nos villes. L'arbre vert a été adopté comme symbole de la vie qui se perpétue.

Aimé H.

Stacks Image 47934
Stacks Image 10243
Stacks Image 10245
Stacks Image 10247
Stacks Image 10249
Stacks Image 46504