Stacks Image 47910
Stacks Image 10243
Stacks Image 10245
Stacks Image 10247
Stacks Image 10249




L'éditorial de Novembre

Deutéronome 8.2 Souviens-toi de tout le chemin que l’Éternel, ton Dieu, t'a fait faire ...

Un père d’origine africaine à dit a son fils :

«Ceux qui grandissent en Europe ne savent plus d’où ils viennent».

Quand on a coupé les ponts avec ce qui nous rattache à notre histoire (belle ou pas).

Quand on a fini de condamner et de rejeter ses parents, on a alors un sentiment éphémère de délivrance et de liberté bien passager.

On prend alors son envol comme un ballon de baudruche coupé de ce qui

faisait son port d’attache et de stabilité pour se laisser entraîner au gré des courants de la vie croyant être seul maître a bord.

Comprenez moi bien, le port d’attache n’est pas une dépendance permanente et irréfléchie de ses parents mais ce port d’attache est fait de tout ce qui me lie à eux pour donner forme à mon identité , à mon histoire, à des valeurs, à mon passé pour mieux l’appréhender.

Combien de personnes sont en quête de leur histoire, de leur passé de leurs racines sans les connaître.

Tout au long de la bible les ainés encouragent la génération montante à ne pas « oublier »…

Non pour encenser les « hauts-faits » de leurs aïeuls mais pour qu’eux mêmes se souviennent d’où ils ont été tirés, qui ils sont et surtout de l’œuvre de Grace et de Rédemption que le Seigneur accompli pour chaque génération.

Concrètement :

-Ne juges pas trop vite les réussites et les échecs de tes ainés car eux comme toi sont au bénéfice de la Grace de Dieu.

-Si tu penses qu’ils sont ringards et dépassés n’oublie pas que déjà une nouvelle génération se lève après la tienne.

-L’amour a peut-être manqué de la part de tes parents, ok, mais ta reconstruction ne se fera pas en condamnant seulement le passé que tu ne peux plus changer mais en espérant dans l’avenir dont tu as les rènes en mains.

-Que tu le veuilles ou non le pardon sera la seule porte pour toi vers une guérison durable.

-Et si après tout cela il reste quelque chose de positif sois fier de tes parents qui ont faits maladroitement leur possible pour te montrer à leurs manières qu’ils t’aiment, sois reconnaissant pour cela.

-Lorsque tu auras des enfants souviens toi de leur donner à eux ce que tu n’as pas reçu de tes pères

Car trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour et la plus grande des trois est l’Amour ...et ça c’est éternel.

Marc B.


Stacks Image 46492